Karandras-City


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Lun 29 Sep - 20:53

Kara ouvrit un œil, le bus venait de s’arrêter à Karandras-city. Enlevant ses lunettes de soleil pour admirer le lieu. Ce n’était pas ce qu’elle espérait, un endroit sombre, ou on se sentait mal. Non, il y avait des gens qui riaient dehors. C’était ça la ville qui terrorisée les autres Etats ? Sortant un mini cigare de sa poche, attendit d’être hors du bus et l’alluma, remettant le briquet dans sa grosse veste en cuir, comme une sorte de veste pour moto. La jeune femme attrapa son sac et fit quelques pas fronçant les sourcils.

- Je sens que je vais m’amuser ici, murmura-t-elle soufflant en l’air sa fumée.


Maintenant elle pourrait retrouver cette personne. Elle avait toutes les cartes en main depuis un mois et demi, tout ce qu’elle avait voulu avant c’était un temps de préparation pour venir ici. Harry lui avait donné des articles de journaux, et quelques photos de personnes qui étaient probablement la bonne. Et la russe devait les espionner, les surveiller pour voir si l’une d’entre elle était celle dont elle avait entendu parler depuis quelques mois. Qui était Harry ? C’était une partie cacher de son histoire. Harry faisait partie d’une troupe de tueur à gage. Oui c’est surprenant. Kara avait rencontré cet homme par hasard lors d’une bagarre où il devait tuer un homme. Elle avait cru que c’était encore la même histoire qu’avec la petite frappe en Russie, seulement ils devinrent amis, et elle entra dans ce gang de tueurs quelques mois plus tard. Ce fut un entraînement hors du commun, et les gens qui y étaient, étaient les êtres les plus simples du monde, sauf qu’ils avaient un grain en plus qui faisait qu’ils étaient froids face à la mort. Au bout d’un an, ils se séparaient tous partant dans des états différents. Toutes cette histoire n’était que provisoire, seulement Harry et Kara restèrent ensemble quelques temps et ce fut à ce moment là, qu’il lui parla de cette ville, et de cette personne qui lui collait à la peau parfaitement. Cela devint une obsession, elle voulait retrouver cette personne et quand elle la retrouverait… et bien ça sera une belle improvisation.

Sortant une carte d’une poche intérieur, Kara cherchait le quartier russe. Elle avait entendu parler de guerre de gang depuis quelques temps, mais cela ne l’avait pas repoussé pour autant. Non, elle était décidée d’aller, et vivre dans cette ville. La jeune femme trouva le quartier russe tant bien que mal. Et bien, pensa-t-elle c’est ici que je m’installerais ? Wahou, Miami donnait plus envie… Avançant, elle se rendit directement vers l’hôtel le plus proche, non loin du « Irkoutsk » un restaurant luxueux loin d’être dans les moyens de la demoiselle. Ce sera son lieu de repos pendant quelques temps, le temps de trouver un appart pour squatter et autant prendre le sien… Posant son sac, gardant sur elle sa dague cacher dans sa veste. Elle sortie ne trouvant l’hôtel assez lugubre, même si c’était déjà mieux que l’appartement qu’elle avait eu en Angleterre. A cause des loyers non payer, elle avait passé un an sans chauffage et sans climatisation. La belle vie, une vie révolue. S’arrêtant devant le restaurant, on lui avait dit que certaines histoires se déroulaient ici, elle connaissait le nom mais le visage était encore inconnu. S’avançant elle alla vers le territoire italien, des informations surprenante que Harry lui avait donné.

- Elle est chez les Italiens, j’espère que ça ne te posera pas de problème ?
- Non, ne t’en fais pas, c’est pas mon genre d’être contre les italiens. Cette personne m’intrigue plus que tous. Vraiment…
- J’ai l’adresse mais je ne suis pas sûre …

S’arrêtant devant une grande maison, Kara resta sur ses arrières, observant la maison un petit cigare en bouche, le même. Une dernière taffe, puis elle le jeta. C’était donc ici, qu’on l’avait aperçue. C’était chez cette personne ? Retournant sur ses pas, elle retourna sur ses pas, elle atterrit devant une petite église, près du port. La jeune femme avait mis un bon quart d’heure pour y parvenir. Même si elle n’était pas croyante, elle savait qu’il fallait y aller de temps en temps pour enlever ses péchés. Son grand-père lui avait toujours dit, « n’y va pas tous le temps, c’est une perte de temps, mais de temps en temps et tu pourras reposer en paix » beaucoup de temps pour pas grand-chose. Etait-il en paix à présent ?

Allant à présent vers un des bars qu’elle avait aperçu, la russe entra dans un, où il n’y avait que quatre hommes, en train de discuter entre eux joyeusement dans un russe très vorace. S’installant au comptoir, le barman s’approcha et lui parla dans sa langue natale.

« Vous voulez quoi mademoiselle ? »

- Vodka, dit-elle d’un ton lasse passant une main sur son visage.


Elle haussa des épaules, attendant que son verre arrive, cherchant à l’intérieur de sa veste, elle trouva son briquet, puis trouvant une boite d’allumette à côté. Jouant avec son briquet, elle regardait avec appuis la flamme bougeait au grès du vent. Jusqu’à ce qu’elle s’éteigne. Un coup de vent brutal… Un vent s’était réveillé sur Karandras-city.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Backhouse
Gangster Inconnu
Gangster Inconnu
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 35
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
0/5000  (0/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel:

MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mar 30 Sep - 23:01

[HRP: En bleu, c'est du russe, en noir de l'anglais. Je le préciserais plus tard dans ma signature.]

Ronan avait posé ses affaires dans l'appartement qu'il venait de louer. Comme prévu, l'endroit était minable, peu de mobilier (un pauvre matelas, un petit buffet, un bureau et une chaise bancale). La bonne nouvelle, c'était la propreté. Pas un seul cafard en vue... pour l'instant. Ronan jeta un œil à sa montre. Il n'était pas tard. C'était même le moment idéal pour commencer à apprivoiser le quartier.

Cinq minutes plus tard, l'homme traînait dans le quartier à la recherche d'un lieu mal famé, histoire de reprendre ses repères. Presqu'en bas de son immeuble, il repéra un bar assez miteux. Il poussa la porte et entra à l'intérieur. L'établissement était assez sombre et plutôt petit. Ronan s'installa sur l'un des tabourets du bar. Il s'assit à côté d'une femme qui contemplait son verre, en prenant le soin de laisser un tabouret d'écart entre eux deux.

- Un jus d'orange.


La barman sourit, posa le verre sur le comptoir et s'éloigna. Ronan but à petites gorgées. Il tourna la tête vers la jeune femme, puis replongea apparemment dans ses pensées. Pourtant, il sortit un bref:

- Bonsoir.

Il ne la regardait pas et ne semblait pas attendre de réponse. Cette salutation sommaire était plus un vestige de politesse, qu'une tentative d'approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mer 1 Oct - 15:07

[Ok mdrr ^^ miciii]

Comment ferait-elle pour la retrouver? Que ferait-elle pour prendre sa place? Cette personne était connue, elle devrait la tuer et prendre sa place... Restant suspicieuse, elle rangea son briquet dans sa poche et se mit à jouer avec son verre. Un homme s'installa à un tabouret de distance... distance règlementaire entre des personnes qui ne se connaissent pas. L'homme lui adressa la parole. Kara ne réagit pas tout de suite, fixant son verre quelques instants, jusqu'à ce qu'elle pose le verre, le regarde froidement, puis posant son regard sur son jus d'orange. Reprenant sa position initiale, elle but une gorgée avant de parler.

Bonsoir, répondit-elle d'un ton froid. Kara pouvait être très glaciale dans ce genre de moment. Et pourquoi? Peut-être parce qu'elle avait l'habitude qu'on l'aborde avec un "combien?" comme si la russe avait une tête de prostituée. Et pourtant, elle ne portait pas des vêtements aguicheurs, au contraire, elle ressemblait plus à un homme qu'une femme. Buvant une autre gorgée, sentant une légère chaleur passer dans tout son corps, elle enleva sa grosse veste laissant apparaître un débardeur noir sur un débardeur blanc ainsi que son tatouage sur son bras [clique]. Il ne pouvait voir son autre tatouage dans le cou, encore heureux, une phrase russe provocante...

Qu'est-ce que vous me voulez? Murmura-t-elle d'un air renfrognée, le regardant tout en posant sa veste sur le tabouret entre eux deux. Après tout même si c'était par politesse, il devait bien vouloir quelque chose? mdrr



Si on trouve rien à faire, on mettra un peu d'action :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Backhouse
Gangster Inconnu
Gangster Inconnu
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 35
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
0/5000  (0/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel:

MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mer 1 Oct - 21:22

- Qu'est-ce que vous me voulez ?

Ronan ne fut pas tellement surpris de l'hostilité de la femme, elle avait le physique de l'emploi. Elle retira sa veste et il vit subrepticement un tatouage. Il comprit qu'il avait affaire à une compatriote. Que pouvait faire une jeune femme russe, au physique de militaire, dans ce bar ? Il sourit (enfin, disons qu'un coin de sa lèvre se souleva) et lui demanda, en russe:

- Vous êtes russe, n'est-ce pas ? Je parie que vous êtes aussi paumé que moi dans cette sale ville. Vous connaissez du monde ici ?


Derrière eux, les quatre hommes commençaient à faire de plus en plus de bruit. L'alcool commençait à leur monter à la tête et Ronan entendit quelques commentaires déplacés en direction de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mer 1 Oct - 22:14

{Lol, c'est vrai qu'il ne sourit pas beaucoup ^^, fais gaffe au ligne je crois qu'il y en a un nombre règlementaire}

Un sourire en coin ne la rassurait pas pour autant, restant de marbre jusqu'à ce qu'il parle. Hum, la langue natale de ce quartier, qu'est-ce qu'elle était belle! Kara, acquiesça un petit sourire se dessinant sur son visage.


Je connais des gens qui ne me connaissent pas, et je les cherche... pour les rencontrer...


Kara restait énigmatique, sans pour autant chercher à lui racontait sa vie. Ce n'était pas son genre, au contraire, si elle ne s'intéressait pas à la vie des gens et donc qu'elle n'apportait aucune importance sur ce qu'il disait, pourquoi devrait-elle déballer sa vie face à un inconnu? Le fait qu'il dise sale, n'était pas tellement le mot qu'elle aurait employé, plutôt le terme intéressant. Il y avait ici, enfin d'après ce qu'Harry avait trouvé comme renseignement sur quelques personnes importante ici, c'est qu'il avait tous un truc en particulier, une façon de tuer, de dealer, de gagner de l'argent et de se faire détester de tous... Tous étaient spéciaux... Mais cela elle ne pouvait pas le dire au Russe, ce ne serait que trop se dévoiler. Déjà que son air militaire, et le tatouage dévoilait une certaine masculinité, il ne fallait pas en dire plus ...


La jeune femme allait répondre, quand elle entendit une légère remarque sur elle. Se retournant, observant la salle pour voir si elle avait vu une autre femme. Non, elle était bien la seule femme du bar. Deux d'entre eux la fixait. Posant sa tête contre le comptoir, elle posa ses deux mains et se releva tout en murmurant:

Excusez-moi...

Kara s'approcha des quatre hommes et les regarda un sourire glacial posant ses mains sur la table, les regardant un a un.

La prochaine fois que j’entends parler de pari sur mon "petit cul", dit-elle en russe d'un ton sec, je fais avaler un à un la somme parié, c'est bien clair?

Donnant un petit coup sur la table, elle s'en alla vers sa veste, cherchant sa boite de petit cigare ainsi que ses allumettes. L'allumant et soufflant la première bouffer, la jeune femme put se rasseoir, espérant que les quatre bonhommes avaient compris.

Et vous? Vous connaissez du monde? demanda-t-elle en signalant au barman qu'elle voulait un autre verre tout en proposant un cigare au russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Backhouse
Gangster Inconnu
Gangster Inconnu
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 35
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
0/5000  (0/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel:

MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Dim 5 Oct - 0:04

[HP: je te laisse l'initiative si tu veux de l'action, c'est ton rp Wink ]

Ronan fut assez surpris par la grande gueule de la femme. Elle avait tenu tête à quatre gros balèzes, sans trembler. Il en avait vu d'autres, mais il ne s'attendait pas à trouver un phénomène comme elle ici.

Pour d'obscures raisons, qu'il ignorait lui aussi, Ronan évitait la compagnie des femmes. Non pas qu'elles le mettaient mal à l'aise, mais il ne trouvait pas grand intérêt à les fréquenter. Elles ne savaient que foutre le bordel, et pour tirer son coup de temps en temps, il savait où se rendre.

Celle-ci l'interpella. C'est peut-être sa part de masculinité en elle qui l'interpella. C'était une vraie dure qui savait où elle allait. D'ailleurs, elle venait de dire qu'elle cherchait quelqu'un. Ronan ne douta pas une seconde qu'elle parviendrait à le (ou la) trouver.

Elle lui tendit un cigare, et lui demanda si lui connaissait du monde.

- Non merci. Je ne fume pas.

Il montra son verre de jus d'orange.

- Je préfère avoir les yeux en face des trous... Et pour répondre à votre question, non je ne connais personne ici. Hormis un chauffeur de taxi. En fait, je suis arrivé tout à l'heure.

Ronan évitait lui aussi de trop en dire. Il valait mieux éviter l'erreur de débutant classique: se révéler à un flic. Ou peut-être une flic en l'occurrence... Devait-il se méfier d'elle ? Le doute commençait à s'insinuer en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mer 8 Oct - 20:19

[Désolée du temps de rep ^^]

Vous ratez quelque chose, vraiment... Attendez vous ne buvez pas, vous ne fumez pas... Vous êtes de ses hommes qui croit à un esprit sain dans un corps sain?

Par pitié non... Pas ce genre d'homme qui voulait être pur pour rejoindre le paradis. La jeune femme n'avait pas la moindre idée que c'était pour son travail, en quelques sortes (c'est bien ça?)

Vous êtes aussi nouveau... ben contente de voir quelqu'un comme moi alors... mais... Comment ne pas apprécié un bon verre d'alcool!

Bon certes, elle était vraiment étonnée par ce bonhomme, un homme qui faisait attention, un russe pourtant. C'était un peu comme un préjugé qu'elle avait sur ses origines, tous des alcooliques pour se réchauffer. Certes... ce ne devait pas être un vrai russe celui-là... Un verre de vodka puis un verre de jus d'orange, mais pas le second en premier... XD

Quand j'ai trop bu, je commence à raconter ma vie, c'est assez pitoyable et ça se termine souvent en...

En sentit un tape sur l'épaule, puis un coup de poing au visage. Kara s'était pas aperçue que l'un des quatre hommes s'étaient levée, les autres attendant un mot pour faire de même. Kara grimaça puis avala son sang. L'ordure pensa-t-elle. Il l'attrapa par les épaules puis par le cou, l'obligeant à le regarder dans les yeux, pourtant Kara penchant légèrement sa tête vers Ronan, elle parla tranquillement.

Eh vous, à votre avis qu'est-ce que je dois faire? Vous vous faites cognez, et je dois répondre?

Elle l'avait joint à la petite bagarre, l'ayant parler, c'était comme s'ils étaient amis. Welcome my friend! La blonde n'attendit pas de réponse du beau russe, elle lança un crochet du gauche dans la mâchoire de son "ennemi", puis un autre de son nez. Elle avait pensé en une fraction de seconde à l'entre jambe du russe mais ce n'était pas très... fair-play.

Attendez vous me prenez pour qui messieurs, vous parlez de moi et je dois m'écraser? Vous vous foutez de ma gueule? dit-elle les mains ouvertes pleins de hargne dans sa voix, tandis que l'homme avait une main sur son nez ensanglanté.

Allez réglez ça dehors... grinça le barman en lavant ses verres.

Elle se retourna, récupéra son cigare qui était tombé sur le comptoir puis enfilant sa grosse veste.

Je vais fumer dehors, je vais en tuer un sinon... murmura-t-elle. Au fait... Kara ajouta-t-elle en tendant sa main vers Ronan son cigare au bec.

Du fair-play, pensa-t-elle en regardant l'homme qui tenait son nez, et qui parler en russe. Nooon. Un grand coup dans l'entrejambe... puis une porte se claqua et la russe était dehors en train de fumer.

[Tu peux les faire bouger, tu es aussi dans ton rp :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Backhouse
Gangster Inconnu
Gangster Inconnu
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 35
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
0/5000  (0/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel:

MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Sam 11 Oct - 15:33

La jeune femme lui fit remarquer son étonnement de ne pas le voir boire d'alcool. Il sourit encore un peu plus. Enfin, difficile d'appeler ce rictus un sourire...

- Mmh, je ne me considère pas vraiment comme quelqu'un de sain. Disons qu'il y a très peu de choses qui me donnent du plaisir, et l'alcool... je trouve ça un peu facile, à la portée du premier con qui passe. Je dis pas ça pour toi, bien sûr.

Il n'aimait pas vouvoyer les gens. Contrairement aux codes de la bienséance, il considérait cela comme une marque d'irrespect, comme si on voulait rester éloigné de la personne. Mais là, le courant passait...

Il entendit les hommes qui s'agitaient derrière eux. Soudain, la femme, qui était encore en train de parler, s'interrompit. Ronan tourna la tête et la vit se prendre un coup de poing dans le visage. Il posa son verre et attendit la réaction de la russe. Elle fut à la hauteur: après avoir sollicité sa participation, elle renvoya la pareille à son agresseur, qui s'écroula.

Voyant cela, un second homme s'approcha. Ronan se leva et s'interposa. Dans un premier temps, il ne voulut pas agir, et se mit seulement au milieu, empêchant l'autre de passer. Il se dit qu'en fait il était plutôt en train de préserver l'homme. Il était certain que la jeune femme l'aurait lui aussi envoyé au sol. Mais le deuxième homme, qui semblait un peu ivre, hésita puis provoqua Ronan.

- Dégage vieux con...


Malgré sa carrure, Ronan le saisit par le col et lui fracassa le nez contre le comptoir. Le geste fut soudain et très violent. Il regarda ensuite les deux autres, qui n'esquissèrent pas le moindre geste. La femme en rajouta une couche.

- Attendez vous me prenez pour qui messieurs, vous parlez de moi et je dois m'écraser? Vous vous foutez de ma gueule?

Puis elle prit son cigare, son manteau et se dirigea vers la sortie du bar. En passant devant lui, elle se présenta. Ronan en fit de même.

- Ronan.

Puis il la suivit à l'extérieur, alors qu'elle envoyait un dernier coup de pied bien placé à l'homme resté au sol. Cette fois-ci, Ronan ne put s'empêcher de détourner son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Lun 13 Oct - 20:34

Il s'appelait donc Ronan. Ronan, quoi? Après tout, elle ne lui avait pas dit son nom de famille mais pour toutes personnes qui se respectent, elle ne donnait jamais son vrai nom, changeant même de prénom. Un tueur à gages ne devait jamais révéler son identité, même si là elle lui avait donné son prénom. Prénom qui pouvait être faux. Ce qui pouvait l'amener à confusion. Après tout, Ronan pouvait être un faux nom, une couverture, la couverture d'un flic .D'un regard amusée et assez frivole elle murmura après avoir soufflé en l'air.

Vous êtes quoi? Un homme a qui on ne doit pas chercher des ennuies? Un flic... Un peu des deux? Vous lui avez quand même cassée le nez contre le comptoir... La prochaine fois j'y penserais.

Elle regardait son poing encore fermé assez rouge sans pour autant qu'il n'y ait une goutte de sang. C'était vrai, cognez contre le comptoir, non, elle ne l'avait jamais fait, d'habitude elle cognait en pleine face. Peut-être pour ne pas obligeait le barman à nettoyer le sang qui se déposerait sur le comptoir.

Vous savez quoi? Vous n'êtes pas obligé de rester, j'attire beaucoup les ennuis... Et vous avez pu vous en apercevoir, bien vite.

Kara était une femme de caractère, qui ne se laissai pas faire, la preuve elle s'était sûrement attirée de ennuis avec ces hommes-là. Après tout elle pourrait s'en occuper par la suite. Cela avait toujours était comme cela, et cela ne changerait pas. Et pourtant malgré cela, elle arrivait toujours à s'en sortir, de justesse parfois. Que choisirait-il?


[Si tu veux t'en allez, pour te lancer dans d'autre rp pas de soucis :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Backhouse
Gangster Inconnu
Gangster Inconnu
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 35
Date d'inscription : 27/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
0/5000  (0/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel:

MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Mer 15 Oct - 22:44

Ils sortirent. Ronan remarqua qu'elle le regardait bizarrement. Évidement, il savait qu'il était encore allé trop loin, et il ne le regrettait pas... Elle lui demanda qui il était exactement. Il n'avait pas l'habitude qu'on s'intéresse à lui et se sentit mal à l'aise.

- Je suis... personne. Je cherche juste à tracer ma route... et j'enlève ceux qui se dresse sur mon chemin. Jusqu'à ce que je tombe sur un plus fort que moi.

Il mit les mains dans ses poches et regarda dans le vide. La présence de la jeune femme le démoralisait. Peut-être comprenait-il le vide qui l'habitait quand il était en présence de quelqu'un de bien vivant. Kara dût sentir son malaise et lui fit comprendre qu'ils allaient se séparer ici. Ronan la regarda à nouveau et, à son grand étonnement, lui proposa son aide.

- Écoute, j'ai bien peur que ce soit moi qui risque de t'attirer des ennuis. Je ne suis pas quelqu'un de... disons fréquentable. Par contre, si t'as besoin d'aide, tu peux compter sur moi. Il faut qu'on se serre les coudes, on est du même pays, et je trouve qu'on a pas mal de points communs, non ? Bref, t'hésites pas, j'habite ici, au 7e.

Il montra un immeuble, tout proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Nikonoff
"La Mante Religieuse"
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 36
Gang : Aucun
Spécialitée : Tueur à gage
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Réputation:
250/5000  (250/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   Jeu 16 Oct - 20:48

Oh, oui elle avait pu sentir le malaise qui venait de s'installer. Surtout par ses premiers mots. Le "je ne suis... personne" montrait qu'il en cachait plus qu'une grande force et ou une simple aide. Elle aurait voulu lui dire "mais peut-être que tu as trouvé plus fort que toi, et c'est devant toi", mais cela ne fut qu'une pensée, il y avait juste un grand sourire qui donner l'impression qu'elle comprenait parfaitement ce qu'il vivait, et non, c'était juste une remarque intérieur qui lui disait qu'elle pourrait très bien lui casser la gueule, mais les gens du même pays... non, pas avec un gars comme ça en face, elle voulait garder son jolie petit nez, si craquant xD.

Crois pas ça murmura-t-elle tandis qu'il continuait à parler, lâchant une bouffé de fumée à nouveau dans les airs, attendant qu'il est finis de parler pour lui répondre, fixant l'immeuble dont il parlait. Moi je suis pas loin du Irkoutsk, il y a un hôtel, le temps que je trouve un appart. Elle cherchait où c'était, ne savant pas exactement où était, bof peut-être devrait-elle mettre un peu plus de temps pour le retrouver. Et ne crois pas que je sois une simple femme Ronan, je pourrais t'aider si tu as besoin...

Elle s'avança son cigare au bec, soulevant ses cheveux quelques instants, on pouvait apercevoir un tatouage sans apercevoir exactement ce que c'était. Une lumière éclairait la jeune femme. Ce soir, elle ne payerait pas le bar, elle y retournerait le lendemain, sinon les quatre hommes risquaient d'avoir leur cervelle étalait sur le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Little Odessa quand tu nous tiens [Un russe ou une]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karandras-City :: Hors-RP :: Poubelle :: Archives RP-
Sauter vers: