Karandras-City


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Asia Sector aux asiatiques [Action]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Asia Sector aux asiatiques [Action]   Lun 1 Sep - 12:43

Ce sont donc les coréens qui souillent le territoire dans cette vaste citée, ces êtres à mes yeux inhumains qui ne cherchent qu'à se faire de l'argent sur le dos des autres.
C'est intolérable d'arriver ainsi en ville et d'apprendre que des coréens vendent de la drogue sur le territoire asiatique alors qu'il y a des enfants qui jouent dans ces quartiers. Le business doit se faire à l'abri des gens, ils ne doivent se douter de rien.
Mais avant tout, ils doivent se sentir en sécurité car notre rôle est aussi de les protéger au péril de notre vie. Et c'est ce que je m'apprête à faire justement...

Je reviens tout juste du restaurant où j'ai fait la rencontre de celui qui dirige le secteur, Luang qui sera mon employeur pendant quelques temps. Vu son âge, je m'attends à reprendre les affaires d'ici quelques années ou quelques mois seulement.
Il n'est pas chose facile de diriger tout un territoire quand on a atteint un âge ou le repos et la tranquillité sont de vigueur avant tout autre chose. Je ne cherche pas à cacher mon katana, beaucoup d'autres passants en ont aussi.
L'on doit tout simplement me prendre pour quelqu'un qui se rend à un cours d'art martial, rien de plus et je sais que les asiatiques ne sont pas des balances, ils ont trop peurs pour sa.

J'ai toujours mes lunettes sur mon nez et je suis habillé de mon haut de kimono ouvert laissant voir un tee-shirt moulant noir et sans manche en dessous de celui ci.
J'aime la façon dont je m'habille, c'est si particulier par rapport à tout ce que j'ai put voir depuis mes débuts dans la mafia japonaise...

Mais trêve de bavardage car au moment où je tourne à l'angle de plusieurs ruelles pour me retrouver un peu plus profondément dans les quartiers sombres de l'Asia Sector, je vois enfin les premiers hommes de race blanche.
Ils ne parlent pas français et ils ne sont qu'au nombre de deux pour le moment mais au lieu de foncer dans le tas, je préfère employer l'effet de surprise pour plus d'effet sur eux.
Je ne m'avance donc pas et reviens sur mes pas où je finis par sauter un petit muret discrètement. Je viens de jeter un coup d'oeil afin de voir si personne ne m'observait alors que je me retrouvé désormais dans un cul de sac.

Au bout de cette allée, je vois de nouveau les deux coréens qui fumaient tout en parlant et je pouvais commencer à me mettre à l'oeuvre. Me cachant derrière une poubelle, je ramassa sur le sol une simple pierre que je lanca sur une autre poubelle proche des deux hommes.
Ceux ci s'arrêtèrent aussitôt de parler et ettant tous deux leur main à l'intérieur de leur veste sans doute pour saisir leur arme, ils finirent par s'avancer dans ma direction.

Et c'est avec un léger sourire sur les lèvre que je choisis mentalement ma première victime tout en sortant délicatement mon sabre de son fourreau.
Le premier à mourir sera donc celui de gauche, le plus vieux et surement celui avec qui j'aurais le plus de mal à obtenir des informations necessaires à cette mission. J'attends encore un peu que celui ci soit posté à deux mètres minimum de là où je suis caché.
Il ne me voit pas mais moi oui et d'un coup, je me relève et m'avance soudainement, sabre vers le sol, lame tournée vers ce même homme.

Je redresse alors mon arme et la lame de celle ci vint rencontrer le bas ventre du coréen pour lui faire une large entaille jusqu'au menton.
Une blessure d'une laage profondeur mais je me retire aussitôt pour éviter d'être tâcher par le sang de ma première victime.
L'autre n'a pas réagit, il est comme effrayé par ce qui vient de se passer alors je le pousse contre le mur de la ruelle, sabre placé sous son cou, je le désarme avant que je ne finisse par lui dire.


« Si tu veux pas rejoindre ton collègue, dis moi où sont les autres et où ils cachent la drogue, c'est comprit ! »

Il ne me fit qu'un signe de tête alors que dans mon dos, j'entends le bruit d'un corps tomber sur le sol, l'homme vient de rendre son dernier souffle.
Mais ma mission n'est pas terminée, je dois poursuivre et le jeune coréen en face de moi finit par me répondre.


Coréen : « Dans la rue à la sortie de cette impasse dans le grand bâtiment de pierre. »

Je lui souris puis je lui ordonne de ramasser le cadavre de son confrère pour le cacher dans une baîne assez large.
Il s'empressa de le faire sous la menace de mon sabre alors que je me contenta de prendre les deux colts des coréens par simple précaution. Ceci fait, je pris la décision d'assommer l'autre coréen ce qui fut bien vite fait puis enfin, il ne me restait plus qu'à le ligoter et le mettre dans un coin de cette impasse dans l'ombre bien caché.
Un morceau de tissu lui rentrant dans la bouche, il est désormais dans l'impossibilité de faire quoi que ce soit...


Bien, je suis maintenant débarrasser de ces deux coréens qui devaient faire office de garde pour le bâtiment sur lequel le jeune vient tout juste de me renseigner.
Je peux désormais m'avancer, mon katana dans ma main droite et une arme à feu, exactement un colt 45 dans mamain gauche.
Direction la rue en face de moi et c'est ce que je m'empresse de faire avant de m'accroupir au coin du mur.

J'aperçois donc le bâtiment en question, une battisse de trois étages seulement et il n'y a pas de vigie aux fenêtres n'y sur les toits.
C'est l'occasion, je dois foncé car ils sont sans doute tous en train de dormir vu l'heure tardive qu'il fait dans les rues de la ville. Je m'avance donc presque accroupi et à vive allure et je viens me poster à l'entrée de ce bâtiment.

Et comme je m'en doutais, la porte est malheureusement pour moi fermée mais je ne vais pas entrer en fracassant la porte, sa serait trop bête pour moi.
Je frappe donc doucement sur celle ci comme si quelqu'un venait leur rendre une visite de courtoisie alors que la porte s'ouvre enfin laissant place à un autre coréen beaucoup plus imposant cette fois ci.
Celui ci s'avance dans la rue mais la porte me cache et j'attends de sortir complètement de son champs de vision avant de venir me poster derrière lui.

D'un coup, je place mes mains sur chaque coté de son visage et d'un simple mouvement de rotation de mes avants bras, je le tue sans bruit et sans écoulement de sang.
Il ne respire déjà plus et je traine son corps à l'intérieur du bâtiment avant de refermer la porte à clé derrière moi. De cette façon, personne ne pourra sortit à moins de devoir sauter par les fenêtres.
Je place le corps contre cette même porte avant de cacher la clé dans l'une des poches de celui ci et afin de brouiller les pistes, j'essuie la lame de mon katana sur la chemine du coréen mort.

Et me voilà désormais libre à mon expression personnelle, je fouille en silence le bas du bâtiment à la recherche d'autres coréens mais je ne trouve personne.
Il me faut donc monter un étage ce que je m'empresse de faire et j'arrive alors dans une pièce en travaux où se trouve deux autres coréens tous deux en train de dormir sur des matelas sur le sol
M'avançant vers ces deux là, l'un d'entre eux finit tout de même par se réveiller en sursaut, je m'empresse alors de lui trancher le devant de sa george avec mon katana.

Quand à l'autre, il se lève et se met à courir vers des escaliers qui mènent au dernier étage, je le suis en vitesse mais il à l'air désarmé et plus apeuré qu'autre chose.
Je remarque alors que ces coréens étaient assez nombreux mais pas assez organisés pour mettre la mafia Japonaise hors service et c'est bien dommage pour eux et surtout pour lui qui va désormais mourir à son tour.
Je m'avance donc, le colt 45 en avant visant sa tête alors que celui ci recule presque automatiquement vers une large fenêtre dans son dos.

Mais manque de chance pour lui, finit par trébucher en arrière et passer par la fenêtre qui se brisa. L'homme tomba en arrière dans le vide, ne hurlant même pas, il atterrit alors dans une ruelle derrière le bâtiment, le crane fracassé contre des bouteilles de gaz vide. Après avoir vérifié qu'il ne restait aucun coréen dans les parages, je pouvais me mettre à fouiller le bâtiment afin d chercher éventuellement de la drogue, des armes ou de l'argent en sachant bien sur qu'il me reste un otage ligoté dans la ruelle en bas et je compte bien le ramener à Luang.






(Besoin d'un MJ pour me dire ce que je trouve dans le bâtiment)


Dernière édition par Sareph Ling le Lun 1 Sep - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kol Twin
Gangster Moyennement Important
Gangster Moyennement Important
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 24
Gang : Aucun
Spécialitée : Fusillade
Votre arme favorite : Ak-47
Date d'inscription : 03/06/2007

Feuille de personnage
Réputation:
492/5000  (492/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: L'Asia Sector aux asiatiques [Action]   Mar 2 Sep - 18:50

Ce sont les MJs qui choisissent ce qui est fait ou non Smile

A oui autre chose, quand tu prend des armes, ne dit ce qu'elles sont, c'est au MJ de le dire. Par exemple, quand tu tue les deux dealers, tu dit : "je les désarmes et fourre le tout dans ma poche, il y a au moins un armes a feu, que je prend dans la main droite."
Et a la réponse du MJ, il te dit : une des armes est un colt 45, l'autre est un poing américain Wink

Tu as bien éliminé tout les coréens présents, aucun n'a eu le temps d'appeller les autres. Oui, les autres, une douzaine dont le boss, voila pourquoi ils n'étaient pas organisés. Alors que tu fourrait la coke en sachet dans tes poches, tu entend quelques frapper a la porte puis dire en coréen :

Allez vieux, c'est nous ouvre..

Il doit encore roupiller ce fainéant..

Passez moi une clé.

Tu entend la sérrure se dévérouiller, de la cachette que tu as choisi.

Puatin, elle est dure cette porte..Hemmph.

Une fois entré dans le batiment, ils comprenenent pourquoi la porte était ci dure a ouvrir. Le "vieux" était étalé contre. Sans comprendre, tu arrose le premier qui est passer par la porte, mais tu n'a pas le temps de t'occuper des 9 autres, qui sortent du batiment et établissent rapidemment une stratégie : Cinq vont rester devant cette porte, et faire croire qu'ils sont toujours les dix devant la porte, deux vont prendre les escaliers de secours qui mène au toit et entré ensuite dans le batiment, et les deux autres vont passer par la porte de dèrrière, qui est pile en face de celle de devant.

Je te laisse décrire les cachettes que tu utilisent dans le batiment. Je veux un truc réaliste, si ils sont trois en terrain découvert et toi en face d'eux, sans cachette, tu es cuit, tu ne peut pas etre plus rapide qu'eux..Mais y'aura bien des solutions sur trois étages^^

_________________


"Se relever des coups bas, des trahisons, de la défaite fait notre vie quotidienne.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Asia Sector aux asiatiques [Action]   Ven 5 Sep - 19:46

Une fois des sachets de drogues trouvés, je me suis contenté de les prendre et de les garder sur moi. Désormais armé de mon sabre dans une main et du colt ramassé un peu plus tôt dans l'autre main, je descends donc les marches jusqu'au rez de chausser.
Je m'avance donc vers la pore d'entrée où je vois encore le vieux coréen affalé contre celle ci sur le sol quand soudainement, je me stoppa net.
Je ne fais plus un seul bruit, plus un seul mouvement et pourtant, je sais dors et déjà qui sont ces gars là qui viennent de parler le Coréen.

Arme à feu en avant, je vise le coté par où lequel la porte va s'ouvrir et au moment où je vois la tête du premier coréen, japuis sur la gâchette de mon arme. Un coup, une balle qui vient se loger dans le cou du coréen qui tomba en arrière.
Je regarde l'espace d'une seconde à l'extérieur, le temps que la porte se referme et je vois alors une dizaine d'autres coréens à l'extérieur.
Une grande poussée d'adrénaline prend alors possession de mon corps mais je ne sais plus quoi faire.

A vrai dire, la seule chose censé que je pourrait faire, c'est me cacher et c'est ce que je fais bien vite. Dans le couloir où je me trouve, il y a un encadrement de porte qui mène à une petite cuisine dans laquelle je m'empresse d'aller, me jetant au sol.
Mais je ne perds pas mes moyens car je ne dois pas les perdre à cause de tout ceci alors je m'assois sur le sol contre le cadre de la porte, colt prêt à tirer de nouveau.
Mais je tends l'oreille, j'écoute et j'entends des voix en coréen. Je ne comprends donc rien à ce qu'ils se disent alors que je vois déjà une marre de sang passer sous la porte d'entrée du bâtiment.


* Quel bande d'abrutis ! *

Tout en disant cela, je sors le chargeur de mon arme en vitesse pour en vérifier les balles qu'il me reste avant de finalement le remettre et de le charger à nouveau.
Mon katana et posé sur le sol dans la cuisine et je ne pense pas en avoir besoin plus tard, c'est bête, je viens tout juste d'en faire l'achat.
Revenons en au moment précis, dans cette cuisine à attendre qu'un coréen pointe le bout de son nez mais soudainement, je vois à l'autre bout d'une couloir, à travers la vitre de la porte arrière deux silhouettes qui s'apprêtent à entrer dans le bâtiment.

J'attends, je ne tire pas et moi aussi j'élabore une stratégie dans ma tête. Surtout je ne bouge pas et j'entends également des bruits de pas venir de la porte d'entrée principale du bâtiment cette fois ci plus proche de moi.
Je dois saisir l'occasion de leur tendre ce piège qui me fait tellement envie et qui est pourtant si risqué mais je finis par me risquer et je me mets à crier en japonais.


« Allez au diable ! »

Ceci dt, je tire deux coups de feu dans la vitre arrière sans forcément toucher l'un des deux coréens mais ce à quoi je m'attendais arriva.
Des deux cotés, les portes s'ouvrirent et les coréens se mirent alors à tirer ne sachant même pas sur qui ils étaient en train de tirer. Du coté de la porte de devant, trois coréens étaient déjà mort alors que les deux autres de la porte de derrière étaient eux aussi morts par les alles de leur frère d'arme.
Dans le couloir, les corps s'entassaient et il ne me restait plus qu'à attendre afin de voir si d'autres allaient arriver après.

Et comme je m'en doutais encore une fois, il restait deux coréens devant le bâtiment qui entrèrent accroupis en essayant de pousser la porte retenue par les cadavres. Sa me laissa juste le temps de me redresser et en quatre balle seulement d'abattre les deux coréens prix par surprise. A chacun deux balles dans le crane alors qu'ils étaient trop occupés à tenter de dégager les cadavres du sol, voilà que leur propre corps allait venir compléter la décoration actuelle des lieux.
Et alors, je crois que tout est finit, je laisse le colt tomber au sol et je retourne dans la cuisine afin de prendre mon katana en main mais... des bruis viennent de l'escalier cette fois ci, de l'étage.
Je suis essoufflé, je n'est plus envie de me battre pour la journée et pourtant, j'y suis contraint.

Enfin, si je ne veux pas mourir bien sûr. Et dans la cuisine, il y a une autre porte sur le coté de celle ci, donnant aussi sur le couloir et juste en face des escaliers qui descendent.
C'est peut-être une occasion à saisir qui sait mais je ne sais pas si désormais j'en serai encore capable. Je me poste donc derrière cette même porte, attendant que les bruits de pas qui se font lents s'approchent et finissent par arriver en face de moi.

Désormais, seul une porte me sépare du couloir où se trouvent un ou deux hommes, je ne saurai dire combien ils sont. Mais pourtant, je n'hésite pas et je prends de l'élan avant de revenir en avant, pied en avant je donne un coup dans la porte qui finit par lâcher.
Celle ci vint omber violemment sur le crane d'un coréen dont sa même tête traversa la porte avant que ce ne soit son corps qui soit finalement écrasé. Celui ci n'est pas mort mais nombreux doivent être ses os cassés.
Mais ! Il y a un autre coréen qui descends alors les escaliers à son tour et celui ci tient un pistolet mitrailleur dans les mains et me vise alors.

Mais je suis encore entrainé par mon élan et je vint lui tomber dessus alors que tous les deux tombons dans l'escalier. Son arme et au sol et mon katana aussi, c'est avec les mains que tout ceci va se terminer dans cet endroit.
Alors aussitôt, je lui donne des coups de poing bien précis dans le nez et la mâchoire, je ne cherche pas à comprendre.
Mais le coréen à l'air plutôt coriace alors pendant qu'il se protège le visage, je viens lui donner un autre coup du bout de mes doigts cette fois ci dans la glotte sur le devant de son cou. Et là, c'est la mort assurée pour lui alors que j'entends derrière moi des gémissement.

Par la simple peurs de me faire tirer dans le dos, je me retoure aussitôt et vois l'autre coréen au sol dont sa tête dépasse de la porte. Je lui donne alors un simple coups de pied sur le devant de son nez afin de faire remontrer l'os de celui ci dans le devant de son crane.
Cette fois ci c'est bon... Je m'adosse au mur du couloir et je me laisse glisser contre celui ci. J'essaye de reprendre mon souffle alors que je regarde autour de moi et pense à ce qu'il y a dans le bâtiment. Entre les armes, la drogue et éventuellement l'argent.

Mais je chercherai d'ici quelques minutes, pour le moment je dois rester calme afin de retrouver une respiration des plus normales...
Revenir en haut Aller en bas
Kol Twin
Gangster Moyennement Important
Gangster Moyennement Important
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 24
Gang : Aucun
Spécialitée : Fusillade
Votre arme favorite : Ak-47
Date d'inscription : 03/06/2007

Feuille de personnage
Réputation:
492/5000  (492/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: L'Asia Sector aux asiatiques [Action]   Sam 6 Sep - 19:21

Pas tout compris ^^

Tu empoche 80grammes de cocaine, puis tu entend les sirènes des flics arriver. Surement des voisins qui ont appelés a cause de la fusillade. Tu a le temps de partir, mais pas celui de ramasser les armes de toutes tes victimes. Par contre, tu a laissés tes empreintes digitales un peu partout dans le batiment, tu va etre plus ou moins rechercher par la section Asiatique des poulets. Les frères des corréen morts voudront venger leurs victimes, mais il ne peuvent pour le moment pas, faute de puissance.

Validé !

+80grammes de cocaine.
+quelques ennuis avec les flics.
+8 de réputation
+1 colt.45

_________________


"Se relever des coups bas, des trahisons, de la défaite fait notre vie quotidienne.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Asia Sector aux asiatiques [Action]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Asia Sector aux asiatiques [Action]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Un RP où y'a de l'action! >
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Preval en Action!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karandras-City :: Hors-RP :: Poubelle :: Archives RP-
Sauter vers: