Karandras-City


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.

Aller en bas 
AuteurMessage
Stavro Stazi
"Le Major Suicide"
avatar

Nombre de messages : 507
Gang : Mafia Russe
Spécialitée : Assassinat, Explosifs, Corps à corps
Votre arme favorite : Mes mains
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Réputation:
541/5000  (541/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Mafia Russe
MessageSujet: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   Sam 25 Oct - 16:24

Cette journée là, fut l'une des plus noires pour Franck Jovovitch : Ce jeune chef d'entreprise, ayant certaines parts dans les actions de la mafia russe avait perdu sa petite fille : Il y a quelques jours, la jeune fille fut kidnappée par un gang de nazis. Ce n'était pas pour rien qu'ils l'avaient fait, leur chef se vengeait.

Revenons quelques mois en arrière. Franck a un accrochage avec Sam Blower, un chef de gang aux idéaux néo-nazis. Franck sort son couteau et le rend borgne. Alors que tout le monde pensait que cette affaire était enterrée, celui-ci kidnappe la jeune fille de Franck et lui promet de ne rien lui faire si il rapporte un million pour s'excuser, Franck, extrêmement fier, refuse, et envoie tous ses hommes à la recherche de sa petite fille et de l'homme, Ils sont introuvables...

En fin de semaine on retrouve le cadavre de la jeune fille, étendue sur le trottoir, nue.

Cette histoire a beaucoup fait parler. Lors des funérailles, Franck invita Stazi dans une pièce à part.


-Vous savez, j'aurais peut-être du lui passer son million, il aurait peut-être épargné ma petite fille...


Il fondit en larme. Stazi resta silencieux.

-Je.. Je veux... que vous tuiez ce salaud de Sam Blower, et son petit frère, actuellement dans la prison de Kali.

-Pour le frère, je veux une compensation.

-Ne vous en faites pas pour ça, je vous paierais le prix fort.

-Bien. Dans, au pire, une semaine tout cela sera oubliée. Faites votre deuil et n'y pensez plus.

Stazi sortit un cigare avant de quitter la maison empli de gens habillés de noirs, Il pénétra dans sa voiture, déjà enfumée par le cubain, il commencera son nouveau travail demain.

Il savait déjà ou trouver ces infos, chez Sturney, ce vieil irlandais était toujours à la page, et si la paye était bonne, il crachait toujours ce qu'on voulait savoir. Stazi arriva à son vieux pub avant de balancer 5000$ sur la table pour qu'il crache le morceau. Le vieil homme se faisait désirer, jouait avec lui... Stazi reprit son fric avant de lui asséner un crochet du droit le tirer de derrière le comptoir, avant de le jeter sur un table et sortir sa lame de rasoir. Personne ne sut ce que Stazi lui avait soufflé à l'oreille, néanmoins, Stazi repartit avec le sourire aux lèvres : il avait eu ce qu'il voulait.

Le néo-nazi se cachait dans un squat du quartier industriel, l'ancienne usine « Felipe Kazuale ».
Ce sera la phase 2 de sa mission, car il s'occupera d'abord de son petit frère, Il veut faire ressentir au chef, ce qu'a ressenti Franck. Kali était réputé pour être une prison violente, ou les plus grands phénomènes du crimes s'y retrouvaient. Un ancien mafieux russe s'y trouvait, il réussit à lui faire passer un petit message lorsqu'il le prit dans ses bras. Voilà ce qu'il y avait écrit dessus :

Citation :

Ici Chien Fou,

le 14/10/08, à la récréation de 15h30, tu pointeras du doigt le frère Blower.

Le mafioso comprit et remplit sa mission le jour J. La prison de Kali avait la particularité d'être située aux centre d'une zone déserte. Poussière et rocailles étaient le seul décor a 30km à la ronde. Stazi se gara à 500m de la prison. Il monta son fusil de précision sur un trépied. Il était 15h15. Il cala son oeil contre la lunette et observa les alentours. Il était prêt. La récréation durait 15mn. A 30, une masse de prisonniers pénétrèrent dans la cour. Il repéra le russe. Celui-ci demeura seul pendant une bonne quinzaine de minutes avant de frôler un homme mince, le crane rasé, avec une immense croix gammée tatouée dans le dos. Le russe le pointa discrètement du doigt. Stazi ne le lacha pas et attendit le moment opportun pour presser la détente. Avec ce genre de tirs, il fallait anticiper le mouvement de sa cible et l'intensité du vent. Trop de vents pourrait faire dévier la balle. Stazi observa sa cible. Lorsque celui-ci s'asseya par terre, en train de jouer aux dés avec d'autre, Stazi souria : il venait de signer son arrêt de mort.

L'homme ne bougea pas, toujours assis, les dés dans la main. Stazi souffla avant de presser la gâchette. Le bruit du fusil fendit l'air, la balle éclata la tête du nazi qui se retrouva avec le crane fendu en deux.
Stazi démonta son sniper avant d'écraser son accélérateur en direction de la ville. Il se gara au milieu du centre-ville avant de s'asseoir à un bar, se demandant si ils parleront de l'assassinat au JT.

Sam, le frère aîné s'arracha les cheveux lorsqu'il apprit la mort de son frère. Il avait soif de vengeance, mais il devait rester caché : Il était voulu mort par la moitié de la ville.

Stazi rendit plus tard le soir à la planque de Sam. Il enfila sa cagoule et ses gants avant de pénétrer par derrière : Quatre cranes rasés lui fit face, armés de barres de fer, de battes, couteaux, et autres objets contandants. Stazi souria avant de frapper à la gorge le premier équipé d'une barre de fer. L'homme eut le souffle coupé, il balança un frontkick dans sa poitrine avant de rammasser la barre de fer. Il ne laissa pas le temps du deuxième le frapper avec son couteau, il tapa de toutes ses forces dans sa rotule. Il tomba par terre d'une violence inouïe, avant de gémir. Il en restait maintenant deux il balança la barre à la manière d'un frisbee dans les jambes de clui-ci qui avait une machette dans les mains, il tomba à genoux, Stazi bondit sur lui avant de serrer son cou de toutes ses forces et écraser sa tête contre le sol. Le dernier en profita pour frapper dans le dos Stazi, Il tomba par terre, se faisant mitrailler de coups, il réussit à atteindre la machette avant de l'enfoncer dans son pied. Il se releva avant de lui asséner un coup de boule. Il rammassa une bouteille d'Heineken à moitié pleine avant de déchirer un morceau de pantalon d'un des gosses et en mettre un bout dans la bouteille, il l'allumma avant de pénetrer à l'intérieur du squat. Le chef était en train de charger sa kalashnikov lorsque la bouteille s'éclata sur son crane. L'homme devint une torche vivante, il parcourut le squat de par en par en poussant des cris stridents puis s'étendre sur le sol, toujours enflammée. Stazi retira sa cagoule avant de souffler. C'était fini. Il ramassa la belle kalashnikov avant de revenir sur ses pas. Il aperçut les gamins avec qui ils avait échangé des coups.

Il décida de les laisser vivre, avant de se retourner et de regarder cette mauvaise graine. C'est des enfoirés comme eux qui terroriseront les génrations à venir. Il chargea la kalshanikov avant de les mitrailler de pars en pars, un par un, ils poussèrent des cris avant de s'étendre sur le sol et laisser leurs sang s'imbiber dans le sol. Il rechargea l'arme avant de la jeter dans son coffre.

Sur le chemin du retour, il souria, fier de lui. Plus les années passaient et plus il était efficace.

« Ça ne virait pas au vinaigre, mais se bonifiait avec le temps »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   Sam 25 Oct - 22:26

[HJ : Bon .. voyons voir ce que j'ai en réserve pour un Rambo ..]

Tu crois que tout c'est bien déroûler à merveille, mais en fin de compte, tu t'étais trompé sur toute la ligne. Le vieil Irlandais que tu as brutalisé ne l'a pas prit et en a parlé à plusieurs sans dire des tonnes de contacts dans le monde du crime. Des contacts qui lui rende visite pour des informations donc tu comprendras qu'ils sont très attachés à lui et que sa protection et sa survie est primordiale pour eux. Même si tu commence à te faire une réputation dans Karandras-City, ils te pourchasseront jusqu'à la mort, pas la peine de pleuré ton sort, ton attitude de faux-dur cessera peut-être à ta mort ? Cette attitude, ce n'est pas la première fois que tu l'utilise et le bruit ce répand rapidement dans la ville et les gens se rendent bien compte qu'ils en ont marres. De plus, ton assasinat est réussite mais encore une fois, le bruit prend de l'exponention très rapidement et le chef en attend parlé du meurtre de son petit frère mais lui aussi tu l'as buté. Tu croyais vraiment t'en tiré avec deux gros meurtres de suite dans la même journée, ça a passé bien près dirais-je, sauf que dans ta raffale, tu as laissé derrière toi un homme sur les quatres, bien qu'il était très très mal en point, il t'a reconnu et a donné ton nom aux hommes de mains de son chef, tu as donc eux de plus sur le dos. Ces hommes ont donc fait circulé l'information que Stavro Stazi a tué leur chef et ils sont donc tous partient à ta recherche en voiture et t'ont trouvé, malheureusement pour toi. Ta voiture termine en milles morceaux, tu es dans un sale état mais comme toujours, tu as réussis à t'en échappé par la peau des fesses je ne sais comment, mais tu les as toujours sur le dos et en plus des contacts du vieil Irlandais. En gros, tu es dans la grosse merde et tu devrais te tenir à carreau pendant un bon bout, peut-être déserté ? Laisser la poussière retombé un peut serait la meilleure des solutions .. Bien que tu sois en bon terme avec Serge Helvitch ne te sauveras pas, ils auront aussi ça peau si il ôse ce mêller à ca. En gros, ils sont pas loin de 120 à 150 hommes à vouloir ta peau, ce soir n'était qu'une ignoble partie de leur cruautés. À toi maintenant de voir ce que tu feras ..

[HJ : Voila, on t'as déja averti plus qu'une fois au sujet des réponses MJ, tu ne laisse AUCUNE chance au MJ d'intéragir avec toi. Tu peut encore te départir de ces hommes, mais si tu le fais aussi facilement qu'avec les quatres autres de ton topic, je t'avertis, c'est la mort de ton perso' !]
Revenir en haut Aller en bas
Stavro Stazi
"Le Major Suicide"
avatar

Nombre de messages : 507
Gang : Mafia Russe
Spécialitée : Assassinat, Explosifs, Corps à corps
Votre arme favorite : Mes mains
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Réputation:
541/5000  (541/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Mafia Russe
MessageSujet: Re: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   Dim 26 Oct - 0:42

J'sais pas il se passe quoi en ce moment, mais vous me cassez trop les couilles, supprimez moi du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   Dim 26 Oct - 2:10

C'qui s'passe ?? Ce serait plutôt à toi de nous l'dire mon gars. Qu'est-ce que tu ne comprend pas dans PAS DE VALIDATION !!

Merde t'es si limité que ca intellectuellement pour faire une action et demander la réponse d'un MJ et ainsi de suite ? Surtout après l'avertissement très clair de Lincoln dans ton dernier RP.
Revenir en haut Aller en bas
Kol Twin
Gangster Moyennement Important
Gangster Moyennement Important
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 24
Gang : Aucun
Spécialitée : Fusillade
Votre arme favorite : Ak-47
Date d'inscription : 03/06/2007

Feuille de personnage
Réputation:
492/5000  (492/5000)
Carnet de conduite:
20/20  (20/20)
Gang actuel: Aucun
MessageSujet: Re: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   Dim 26 Oct - 11:24

Je lock le topic, inutile que ça parte en couille, continuez (ou pas) par MP et/ou dans le bureau MJ.

_________________


"Se relever des coups bas, des trahisons, de la défaite fait notre vie quotidienne.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celui qui avait fait l'impossible pour une fille de 9 ans.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» C’est Obama qui devra payer pour G BUSH
» Mizukawa fait son cirque pour quitter l'île
» Quoi de mieux que de boire pour oublier (pv Raphael)
» Aurore fait son cirque [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karandras-City :: Hors-RP :: Poubelle :: Archives RP-
Sauter vers: